Qu’est-ce que l’anxiété ?

Anxiété
5 min de lecture

Qu’est-ce que l’anxiété ? 

Je constate, au travers de mes recherches, des témoignages que je reçois sur mon compte instagram et de ma propre expérience, que les personnes hypersensibles sont très concernées par l’anxiété et les angoisses. D’après une étude, elles auraient même une prédisposition génétique à ressentir ce type d’émotions. Pour en savoir plus, je t’invite à lire mon article sur les sources de l’hypersensibilité.

Je trouve vraiment très important de définir ce qu’est le stress, l’anxiété et les angoisses pour mieux comprendre ce qui se passe dans notre corps et dans notre tête lorsque nous sommes stressé.e.s, anxieux.se ou angoissé.e.s. De plus, ces termes sont très souvent confondus alors qu’ils correspondent à des réalités différentes même si elles sont subtiles.

J’ai donc décidé de réunir l’ensemble des connaissances que j’ai acquises au cours de mes recherches au sein de 3 articles consacrés à chacune de ces notions pour te permettre, à ton tour, de mieux comprendre les manifestations et les raisons de ton stress, de ton anxiété et de tes angoisses.

Par ailleurs, j’ai réunis plusieurs conseils pour mieux « gérer », apprivoiser ton stress, ton anxiété et tes angoisses au sein de cet article.

Définition de l’anxiété

Le terme anxiété vient du latin “anxietas” qui signifie “avoir une prédisposition naturelle à l’inquiétude”. 

Selon mes recherches, l’anxiété est un sentiment désagréable qui correspond à l’attente plus ou moins consciente d’un danger ou d’un problème à venir. Elle se manifeste par un sentiment diffus d’insécurité, d’inquiétude, d’appréhension, de tension, de terreur face à un danger ou des difficultés. L’anxiété appartient à la peur car elle en est l’anticipation (anxiété d’anticipation) ou la conséquence (peut être liée à un traumatisme par exemple).

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la définit comme “le sentiment d’un danger imminent indéterminé s’accompagnant d’un état de malaise, d’agitation, de désarroi, voire d’anéantissement”. 

Il s’agit ainsi d’un état de tension physique et psychique que tous les humains éprouvent au cours de leur vie. En effet, l’anxiété est un phénomène naturel, normal et utile face à un danger perçu ou à un stress intense. Elle est nécessaire car elle nous protège et peut nous aider à faire face à certaines situations inquiétantes ou dangereuses. Dès lors, l’anxiété n’a pas que des répercussions négatives comme on pourrait le croire. Au contraire, elle peut améliorer la performance physique et intellectuelle grâce aux différentes hormones qu’elle libère dans le corps. 

En principe, l’anxiété se dissipe rapidement une fois que l’événement ou la situation à l’origine de celle-ci est passée (épreuve sportive, examens, changement de vie…).

Cependant, dans certains cas, l’anxiété dépasse le seuil de la normalité et devient pathologique lorsque certaines conditions sont réunies. Elle devient alors un trouble quand : 

  • elle est disproportionnée et revêt un caractère irrationnel. 
  • elle est trop intense et est vécue par la personne comme une vraie souffrance. 
  • elle se prolonge et devient permanente (plus de 6 mois). 
  • Elle ne disparaît pas lorsque la situation est revenue à la normale.
  • elle devient incontrôlable. 

Dans ce cas, l’anxiété empêche la personne d’agir et de fonctionner normalement en société et dans les autres domaines de sa vie. On parle alors de troubles anxieux. Pour découvrir ce que sont les troubles anxieux, je t’invite à lire cet article

Les causes de l’anxiété

L’anxiété est déclenchée par une association de facteurs biologiques, psychologiques et environnementaux : 

  • Facteurs biologiques : un terrain génétique et des facteurs biologiques seraient à l’origine du déséquilibre de certaines substances dans le cerveau qui servent normalement au transport de l’information entre les cellules nerveuses. Certaines personnes auraient une sorte de prédisposition génétique à l’anxiété. C’est ce qu’a démontré une étude publiée en 2016 : grâce à l’IRM, les chercheurs ont découvert que les structures du cerveau impliquées dans la réaction de peur seraient, dans l’anxiété, sensibilisées. 

⚠️ Même si une prédisposition génétique est avancée, ce n’est pas pour autant qu’il existe un gène de l’anxiété. Il y a seulement des prédispositions à celle-ci. 

Par ailleurs, dans certaines familles, plusieurs personnes sont atteintes de troubles anxieux ce qui suggère une prédisposition familiale multigénétique.

  • Facteurs psychologiques et environnementaux : il s’agit ici des traumatismes vécus, de l’éducation et des expériences qui ont forgé la personnalité de chacun. Il peut également s’agir de la consommation d’alcool, de drogues et de la prise de certains médicaments.

Les manifestations physiques et psychiques

Les manifestations physiques, psychiques et cognitives de l’anxiété sont similaires à ceux du stress puisque l’anxiété peut être liée à un stress intense. Elles sont également similaires à celles de l’angoisse puisque l’angoisse est liée à une anxiété excessive. 

Je vais donc énumérer ici les différentes manifestations physiques, psychiques et cognitives liés à l’anxiété (qui correspondent également à ceux de l’angoisse) : 

  • Les manifestations physiques : transpiration excessive, troubles du sommeil, maux de tête, palpitations, douleurs thoraciques, tachycardie, vertiges, engourdissements, bouffées de chaleur ou frissons, tremblements, sensations de suffocation, bouche sèche… 
  • Les manifestations psychiques : l’anxiété envahit les pensées et se manifeste alors par un sentiment d’inquiétude (peur, malaises, ruminations), une labilité émotionnelle (irritabilité, colère, tristesse, agressivité), un sentiment de culpabilité. 
  • les manifestations cognitives : difficultés à se concentrer, pensées incontrôlable, troubles de la mémoire…

Ces manifestations sont plus ou moins intenses selon les individus. Il est important de les identifier pour prendre conscience de ce qui se joue en nous face à une situation qui nous provoque de l’anxiété.

Par ailleurs, il est important de noter que les manifestations physiques sont plus importantes et intenses lorsqu’il s’agit d’une angoisse. À l’inverse, les manifestations psychiques sont davantage présents dans l’anxiété que dans l’angoisse.

Personnellement, j’ai souffert pendant de longues années d’anxiété, d’angoisse et de crises de panique. Je me livre à ce sujet dans cet article et cet article.


👉🏻 Ainsi, l’anxiété est un phénomène naturel et normal qui se manifeste par un sentiment d’inquiétude diffus. Elle se manifeste à travers des manifestations physiques, psychiques et cognitives même si ce sont surtout les manifestations psychiques qui dominent dans l’anxiété avec des pensées envahissantes, de l’inquiétude, des ruminations, du pessimisme… 

Dans certaines conditions, l’anxiété est considérée comme pathologique. On parle alors de troubles anxieux.

Découvre également ce que sont le stress et l’angoisse.

J’espère que tu comprends mieux ce qu’est l’anxiété et que cet article va t’aider à mieux comprendre tes manifestations physiques et psychiques.

Et toi, tu es anxieux.se ?

Sensiblement 🌸

Bibliographie : pour écrire cet article, je me suis notamment appuyée sur les articles suivants :

Découvre mes autres articles…

 et viens suivre mes aventures sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonne-toi à ma newsletter !

Être abonné.e à ma newsletter c'est : être informé.e de la publication des nouveaux articles et recevoir des informations de qualité sur l'hypersensibilité !

Pas de spam, pas d'information inutile et surtout pas de mail tous les jours !