Les caractéristiques de l’hypersensibilité

caracteristiques hypersensibilite
14 min de lecture

Quelles sont les caractéristiques de l’hypersensibilité ?

Comme je l’expliquais dans mon article sur l’hypersensibilité, il n’existe pas de définition officielle de celle-ci, ni de test permettant de la détecter. Même s’il est difficile de recenser toutes ses manifestations, il existe certaines caractéristiques communes à l’hypersensibilité. 

Dans cet article, je vais approfondir certaines de ces caractéristiques et t’énumérer ensuite, de manière non exhaustive, les manifestations pouvant être liées à cette haute sensibilité.

Il est important de préciser qu’il n’est pas nécessaire de posséder toutes les caractéristiques que je vais t’énoncer pour être hypersensible. Tu peux être hypersensible et ne pas te reconnaître dans toutes ces caractéristiques. Chaque personne est unique, et par conséquent chaque sensibilité l’est aussi !

Les grandes caractéristiques de l’hypersensibilité

Ces caractéristiques peuvent être regroupées en 4 catégories:

  • Le rapport aux autres: le sentiment de décalage, l’importance du regard des autres.
  • Les émotions et les sens: l’hyperempathie, l’hypersensorialité, l’hyperémotivité ou la tempête émotionnelle, l’anxiété et les angoisses.
  • Le monde intérieur: une vie intérieure riche et complexe, l’esprit intuitif, l’indécision.
  • Les valeurs: le besoin de perfection, le besoin de sens, la recherche d’authenticité.

Le rapport aux autres

Le sentiment de décalage

De très nombreuses personnes hautement sensibles déclarent se sentir incomprises, différentes, en décalage avec les autres.

Ce sentiment est incontestablement entretenu par l’image sociétale très péjorative de la sensibilité qui, plutôt que de la valoriser, la blâme.

Notre sensibilité est très mal perçue et nous sommes très rapidement confrontés à un flot intempestif de remarques, de critiques, de jugements par rapport à ce que nous ressentons et exprimons ce qui amplifie, à mon sens, cette sensation de se sentir différent des autres.  

C’est donc par l’incompréhension du monde qui nous entoure et l’incompréhension que nous suscitons auprès des autres que naît ce sentiment de décalage. 

Si ce sujet t’intéresse, j’en parle aussi dans mon article sur la découverte de mon hypersensibilité

L’importance du regard des autres

Le regard des autres est très important pour nous car nous avons ce besoin vital de se sentir aimé, rassuré, en sécurité et en confiance.

Alors nous agissons beaucoup en fonction des autres car nous avons peur de les décevoir, de ne pas être aimé et d’être abandonné. Enfant et adolescent, c’est surtout le regard des parents et de la famille qui est très important. Nous sommes prêts à renoncer à nos désirs pour assouvrir les leurs. Par exemple, il peut s’agir du choix de nos études ou le fait de vouloir à tout prix réussir, non pas parce que nous avons envie d’y arriver, mais plutôt parce que nous avons peur de ne plus être aimé si nous échouons. Là encore, il s’agit d’une peur irrationnelle car (en principe) ce n’est pas parce que nous échouons que nos parents ne nous aimeront plus.

Cette peur de ne pas être aimé nous conduit inconsciemment à tout faire pour faire plaisir aux autres.

Nous allons rechercher sans cesse, auprès des autres, des gestes d’affection, des marques d’attention et leur approbation. 

En revanche, si une personne nous fait une critique, se montre très froide et/ou ne nous prête pas l’attention que l’on s’attendait à recevoir nous pouvons nous focaliser dessus, ruminer et se prendre la tête comme jamais ! Nous avons tendance à imaginer que, si elle réagit ainsi, c’est parce qu’elle a sûrement quelque chose contre nous.

Si ce regard est si important c’est parce que très souvent les personnes hypersensibles ont une très faible estime d’elles-mêmes et qu’elles cherchent, par tous les moyens et auprès des autres, à combler l’amour qu’elles n’ont pas pour elles. 

Mais rien ne pourra combler cet amour ! Toi seul pourra le faire et je te montrerai, dans ce blog, comment y parvenir 🙂. 

Les émotions et les sens

L’hyperempathie

L’empathie est l’une des caractéristiques principales de l’hypersensibilité émotionnelle. 

Les personnes hypersensibles peuvent présenter une grande empathie. On parle dans ce cas d’hyperempathie.

Pour comprendre la différence entre l’empathie et l’hyperempathie, il est important de définir ces deux termes:

  • L’empathie est la capacité de s’identifier à autrui dans ce qu’il ressent, de partager ses sentiments. Il existe deux sortes d’empathie : l’empathie cognitive et l’empathie émotionnelle.

Même si l’empathie/l’hyperempathie est indissociable de la compassion, il convient de ne pas confondre ces deux termes. Selon Paul Bloom, chercheur et professeur à l’Université de Yale, la compassion est le fait de se soucier de quelqu’un qui souffre sans pour autant chercher à exprimer soi-même ce qu’il ressent. C’est en cela que la compassion se distingue de l’empathie.

Les hyperempathes captent naturellement les émotions et les intentions des autres sans parvenir à les distinguer des leurs. En effet, en plus de se soucier de la souffrance des autres, ils vont partager eux-mêmes cette souffrance. On dit d’eux qu’ils sont des éponges émotionnelles. Ils absorbent toutes les émotions de ceux qui les entourent, qu’elles soient agréables ou désagréables.

Si ce sujet t’intéresse, je t’invite à lire mon article « qu’est-ce que l’hyperempathie ? » dans lequel je parle plus en profondeur de cette caractéristique.

Bien que l’empathie soit une très belle qualité humaine, elle peut devenir un poids lorsqu’elle nous fait absorber toutes les souffrances, les peurs et les angoisses de ceux qui nous entourent.

C’est pourquoi, il est important de prendre conscience de cette empathie pour ne pas se laisser envahir par des émotions qui ne sont pas les nôtres. 

Surtout, en prenant conscience de cette empathie, il sera possible d’en faire une véritable alliée au quotidien !

L’hypersensorialité

L’hypersensibilité se manifeste également ou peut se manifester par une exacerbation d’un ou de plusieurs sens (ouïe, odorat, toucher, vue et goût). On parle dans ce cas d’hyperesthésie ou d’hypersensorialité.

L’hyperesthésie est le fait de ressentir une sensation anormalement forte à un stimuli. Cette réaction est causée par une augmentation de la sensibilité des sens. Dans certains cas, elle peut même mener à l’allodynie mécanique qui désigne une sensation douloureuse ressentie lors d’un stimulus supposé indolore. 

Les personnes hypersensibles étant toutes différentes, certaines personnes ont plusieurs sens très développés, tandis que d’autres n’en ont qu’un seul. 

Selon les sens, on parle d’hyperesthésie visuelle, auditive, olfactive, tactile et gustative.

En résumé, certains bruits, odeurs, aliments, lumières et matières peuvent être un véritable calvaire pour la personne hyperesthésique. 

Si tu souhaites en savoir plus sur ce sujet, je t’invite à lire cet article du blog La lutine du web qui en parle très bien.

Par ailleurs, je t’apporterai bientôt mon témoignage sur ma sensibilité sensorielle que j’ai découverte et comprise très récemment.  

L’hyperémotivité ou la tempête émotionnelle

L’hyperémotivité ou la tempête émotionnelle, comme j’aime l’appeler, est une réaction intense à l’égard des émotions

Concrètement, c’est lorsque nous nous sentons rapidement submergés par les émotions quelles qu’elles soient. Nous pouvons très vite passer du rire aux larmes et être chamboulés face à une situation que la plupart considèrerait comme banale. 

C’est pour cela qu’on dit de nous que nous sommes des personnes « à fleur de peau » ou « à vif » car nous ressentons tout très fort, sans aucun filtre, sans aucune protection. En fait, avec nous, il n’y a pas de petite joie ou de petite peine !

Cette émotivité dont nous faisons preuve est souvent considérée comme excessive, exagérée, paradoxale et même contradictoire. 

Certaines émotions telles que la peur, l’anxiété ou le stress nous rendent particulièrement réactifs. Nous sommes alors à cran, à vif, encore plus sensibles à ce qui se passe autour de nous. Nous pouvons nous énerver ou nous mettre à pleurer pour un rien en ne comprenant pas nous-même ce qui se passe à l’intérieur de nous.

Cette tempête émotionnelle n’est justement pas qu’émotionnelle. Elle est aussi corporelle car toutes ces émotions s’expriment à travers notre corps: mains moites, tremblement, frissons, maux de ventre, psoriasis, eczéma, palpitations…

Bien que certaines émotions soient plus agréables que d’autres à vivre, toutes sont importantes et elles ont toutes quelque chose à nous dire. Il est alors important d’accueillir ses émotions pour essayer de les comprendre.

Je t’apporterai très prochainement mon témoignage sur mes tempêtes émotionnelles et mes conseils pour mieux les vivre ! 

L’anxiété et les angoisses

Nul doute sur le fait que les hypersensibles sont des personnes anxieuses, angoissées et stressées

Il existe une explication scientifique à cette caractéristique. Selon une étude, les personnes hautement sensibles auraient une prédisposition à la dépression et à l’anxiété en raison d’un gène de l’utilisation de la sérotonine (hormone du bonheur) qui aurait une branche différente pour les personnes très sensibles. C’est assez technique donc je t’explique tout dans mon article sur les sources de l’hypersensibilité 🙂

De plus, si nous sommes stressés et angoissés c’est parce que nous avons besoin de maitriser chaque paramètre de notre environnement pour s’y sentir en sécurité. 

Face à une situation, nous avons besoin d’envisager tous les scénarios possibles et souvent les pires ce qui ne fait qu’accentuer notre anxiété.

L’anxiété et les angoisses peuvent être un véritable calvaire à vivre car elles sont souvent incontrôlables et nos peurs peuvent très vite devenir irrationnelles. 

Le monde intérieur

Une vie intérieure riche et complexe

L’hypersensibilité se manifeste également par le fait d’avoir une vie intérieure riche et complexe, et des pensées foisonnantes qui partent dans tous les sens ! Disons que notre cerveau est très souvent en ébullition !

D’ailleurs, nous nous plaignons souvent de trop penser. C’est une réalité ! Nous pensons beaucoup et différemment des autres en raison de notre pensée dite en arborescence. Ce type de pensée est la conséquence d’un fonctionnement différent de notre cerveau qui se caractérise par une multitude de connexions neuronales. Cela signifie que la pensée se déploie dans tous les sens, parfois en même temps et chaque idée se divise en sous-idées, qui se divise en sous-idées qui se rattachent à l’idée générale. Il s’agit d’une pensée en réseaux

La pensée en arborescence permet, face à une situation ou un problème, d’envisager toutes les situations ou solutions possibles très rapidement. 

A contrario, les personnes qui ne sont pas hypersensibles ont une pensée logique, linéaire qui se caractérise par des connexions uniques et successives de neurones. Face à une situation ou à un problème, elles vont avoir un raisonnement étape par étape. 

Cette vie intérieure très riche résulte également de notre grande capacité à l’introspection. Nous avons de l’intérêt pour notre monde intérieur mais aussi pour celui des autres car nous aimons les comprendre et savoir qui ils sont. Cette aptitude est indéniablement liée à notre empathie et notre esprit intuitif.

Toutefois, le fait de s’analyser en permanence entraîne beaucoup de remises en question, de doutes, d’incertitudes de notre part sur ce que nous sommes ou ce que nous faisons. 

C’est aussi pour cela que nous avons tendance à beaucoup ruminer et à être très sensible à l’anxiété. 

L’esprit intuitif

Cette sensibilité accrue au monde qui nous entoure, cette grande empathie que nous avons fait de nous des personnes intuitives, une sorte de sixième sens qu’on ne peut expliquer.

Comme le dit très bien Elaine N. Aron, dans son livre Ces gens qui ont peur d’avoir peur: mieux comprendre l’hypersensibilité : « nous savons, sans comprendre pourquoi ni comment »

Cette intuition définie comme une intime conviction, une illumination spontanée, ou encore un pressentiment est « le fait de comprendre les choses par un ressenti » selon Arielle Adda, psychologue et spécialiste des enfants surdoués.

Einstein, qui était hypersensible, aimait l’appeler « la sensation au bout du doigt ».

Si ce sujet t’intéresse, j’en parle longuement dans mon article « qu’est-ce que l’hyperempathie ? ».

Cette caractéristique est une véritable force pour toi ! Il faut alors apprendre à l’écouter et à lui faire confiance car elle te montre le chemin à suivre. Je t’expliquerai prochainement comme la développer.

L’indécision

En tant qu’hypersensibles, nous sommes plus que jamais indécis car chaque décision implique de réfléchir à toutes les conséquences possibles. Nous devons évaluer tous les risques d’une situation en fonction des détails que nous voyons dans notre environnement et dont certains se passent en dehors du champ de notre conscience. 

La moindre décision, quelle que soit son importance, peut très vite être un casse-tête ! 

Par peur de se tromper, il nous arrive parfois, (pour ma part c’est très souvent) de laisser les autres choisir à notre place pour ne pas avoir à prendre une décision et renoncer aux différentes possibilités qui s’offrent à nous.

Cette difficulté à faire des choix est incontestablement liée à notre besoin de perfection.

Les valeurs

Le besoin de perfection

En tant qu’hypersensibles, nous avons tendance à rechercher la perfection.

Cette recherche de perfection nous pousse à nous investir corps et âme dans les projets qui nous tiennent à coeur.

Nous avons le souci du détail: tout doit être pensé, imaginé et réfléchi car rien ne doit manquer ! Le projet final doit être le projet tel que nous l’avons imaginé même si nous devons y passer des centaines d’heures. Nous ne comptons pas et avons souvent tendance à nous obstiner et nous focaliser sur les choses qui ne vont pas.

L’exigence que nous avons envers nous-même est très élevée, même trop élevée.

Attention quand même, il faut savoir s’écouter et prendre le temps de se reposer car trop d’obstination et d’investissement peuvent rapidement conduire à l’épuisement !

Le besoin de sens

Nous avons besoin de sens dans la vie, de lui donner du sens, de faire des choses qui ont du sens pour nous. Ce qui est drôle, c’est que, encore une fois, c’est une histoire de sens !

Nous avons besoin de nous investir dans des projets ou dans des causes qui ont de la valeur à nos yeux. Nous les défendons corps et âme comme si nous étions destinés à faire cela. Une sorte de mission de vie ! Nous avons la possibilité, grâce à ce besoin de sens, de faire bouger les choses ! C’est super je trouve ❤️

Toutefois, nos valeurs ne sont pas souvent les mêmes que celles de la société et nous n’osons pas nous accomplir par peur de sortir du cadre, par peur d’être jugés.

Sauf que la vie c’est maintenant ! Ose t’accomplir ! Ose faire ce qui te plaît ! Ose t’investir dans ce que tu aimes ! Tu y trouveras ton bonheur, c’est certain.

La recherche d’authenticité

L’authenticité est une caractéristique fondamentale de l’hypersensibilité.

Nous avons besoin de sincérité, d’honnêteté, de confiance, de respect, de justice. Ce sont des valeurs très chères à nos yeux. D’ailleurs, le sentiment d’injustice nous est insupportable, il nous révolte ! Il provoque en nous un sentiment inexplicable de colère et d’incompréhension.

Nous avons également besoin de comprendre les choses, de comprendre pourquoi elles sont ainsi. C’est pour cela que l’incompréhension nous dévore ! 

Quant à la malhonnêteté, elle nous abime ! 

Nous avons besoin d’établir des relations profondes, saines, et de confiance avec les personnes qui nous entourent. Lorsque nous aimons, nous aimons profondément et nous serons prêts à tout faire pour aider ceux qui nous sont chers. 

En revanche, à la moindre déception ou trahison, toute confiance est brisée et notre extrême vigilance reprend le dessus.


Même si l’hypersensibilité ne se résume pas à ces grandes caractéristiques, celles que je viens de t’énoncer sont celles qui sont, généralement, communes à l’ensemble des personnes hypersensibles.

⚠️ Certaines caractéristiques sont le reflet de nos blessures et de nos traumatismes (importance du regard des autres, besoin de perfection, l’anxiété notamment) qui s’expriment à travers une grande sensibilité. J’aborde ce sujet dans mon article sur les sources de l’hypersensibilité si cela t’intéresse 🙂.

En dehors de ces grandes caractéristiques communes, il existe d’autres manifestations de l’hypersensibilité que je vais t’énumérer dans un second temps. Je me suis inspirée de la liste qu’a livré Saverio Tomasella dans son livre Hypersensibles: trop sensibles pour être heureux? Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive mais j’ai essayé d’être la plus complète possible !

Les manifestations de l’hypersensibilité

Ces manifestations reprennent les caractéristiques communes évoquées plus haut :

  • Se sentir en décalage avec les autres.
  • Rechercher l’authenticité.
  • S’émerveiller face à la beauté de la nature, de l’art.
  • Se réjouir du bonheur des autres ou compatir à leurs souffrances, malheurs ou détresses.
  • Être très joyeux, très enthousiaste, rire beaucoup ou être très triste, très mélancolique, pleurer beaucoup.
  • N’avoir aucun filtre, être sans protection et perméable à tout.
  • Vivre des tempêtes émotionnelles, ressentir tout très fort, être à fleur de peau.
  • Ressentir une grande fatigue et un vide intérieur après une tempête émotionnelle ou après trop de stimulations.
  • Avoir besoin de solitude, de se ressourcer.
  • Vouloir tout le temps faire plaisir aux autres.
  • Avoir peur de décevoir et d’être rejeté, accorder beaucoup d’importance au regard des autres.
  • Ruminer, cogiter, se remettre en question, être en proie au doute.
  • Avoir des difficultés à prendre des décisions
  • Être à vif, susceptible, nerveux.
  • Être dépendant de l’amour des autres, avoir très peur d’être rejeté, abandonné.
  • Éprouver des difficultés dans les relations amicales et amoureuses, s’attacher facilement.
  • Être sensible aux critiques, remarques et jugements.
  • Avoir peur de décevoir.
  • Éprouver facilement de la honte
  • Être anxieux, angoissé, stressé.
  • Être très vigilant.
  • Éviter les disputes et les conflits.
  • Chercher à se cacher, se replier sur soi, fuir les autres.
  • Avoir une très faible estime de soi.
  • Être passionné, motivé, déterminé par des projets qui ont du sens.
  • Rechercher la perfection, ne pas se donner le droit à l’erreur, être souvent obstiné.
  • Ne pas supporter l’injustice, l’incompréhension, la malhonnêteté.
  • Avoir des valeurs très fortes.
  • Rencontrer des difficultés à trouver sa place dans le monde du travail.
  • Ressentir beaucoup de culpabilité.
  • Être créatif, inventif, intuitif.

Ainsi, l’hypersensibilité est le fait de ressentir tout intensément. C’est poser un regard d’enfant dans un monde d’adulte. C’est s’émerveiller de la vie. C’est avoir un monde intérieur riche et complexe. C’est vivre pleinement et entièrement.

Cette hypersensibilité apporte également son lot d’inconvénients sur lequel il est possible de travailler. L’anxiété, la faible estime de soi, le sentiment de culpabilité ne sont pas irrémédiables ! Tu n’es pas obligé de les subir toute ta vie.

Tu peux transformer tes faiblesses en forces grâce à une grande connaissance de toi, de ton corps, de ton esprit et de ta sensibilité. Pour cela, il est nécessaire de réaliser un travail personnel, une introspection pour apprendre à te connaître, pour identifier tes blessures et les soigner, pour faire la paix avec ton passé.

Pour finir, si tu présentes plusieurs des caractéristiques que je viens d’énumérer, il est probable que tu sois toi aussi hypersensible.

Mais il ne s’agit pas QUE de s’identifier à toutes ces caractéristiques. En effet, comme le souligne Saverio Tomasella, l’hypersensibilité peut prendre plusieurs formes. Elle peut être seulement sensorielle ou émotionnelle. Il n’est pas nécessaire de présenter une sensibilité à la fois sensorielle ET émotionnelle pour « être » hypersensible. Chaque personne est différente !

J’ai surtout le sentiment qu’on se sait, qu’on se sent hypersensible.

Et toi, qu’en penses-tu ? Te reconnais-tu à travers ces différentes caractéristiques ? As-tu envie d’approfondir une caractéristique en particulier ? Présentes-tu d’autres manifestations que je n’ai pas évoquées dans cet article ?

N’hésite pas à me laisser un commentaire ou à m’écrire un message en me faisant part de ton témoignage 🙂

Sensiblement 🌸

3 Commentaires sur “Les caractéristiques de l’hypersensibilité

  1. Manu says:

    Bonjour et merci à toi pour ce blog.
    On sent tout le travail de recherche dans un premier temps.

    Je pense être hypersensible bien que j’ai encore quelques réserves dans ta lecture me donne des pistes d’introspection. L’image du dos courbé me parle bien d’ailleurs.

    Je me sens noyé par mes émotions depuis un moment déjà et je pensais que j’avais trouvé des repères. Ce travail d’acceptation et d’écoute de soi n’est pas si simple je crois notamment en couple pour une hypersensible .

    Bonne continuation à toi

    • Jen says:

      Bonjour Manu,

      Merci à toi pour ton message 🙂

      Oui ce n’est pas facile, c’est un long travail, voire même une bataille contre soi mais c’est nécessaire pour se sentir mieux et ça en vaut vraiment la peine ☺️

      Je te souhaite plein de courage,

      Belle journée 🌸

  2. Sana says:

    J’espère trouve ici une réponse à ma question, je pense être hypersensible en ce qui concerne l’odorat ( j’ai d’autres hypersensibilités) mais en ce moment ça ne va pas bien du tout parce que ce sens a complètement changé depuis juin suite au covid 19. Depuis les odeurs auxquelles je suis habituée ont changé, odeurs de nourriture ( parce que je sens tout ce que je mange) produits de nettoyage certains parfums, c’est vraiment très déroutant j’ai l’impression que ma vie à changé je n’ai plus de repères. Si quelqu’un s’est retrouvé dans une situation particulière j’espère qu’il puisse me dire s’il a trouvé une solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonne-toi à ma newsletter !

Être abonné.e à ma newsletter c'est : être informé.e de la publication des nouveaux articles et recevoir des informations de qualité sur l'hypersensibilité !

Pas de spam, pas d'information inutile et surtout pas de mail tous les jours !