Comment choisir un métier et une entreprise quand on est hypersensible ?

S O M M A I R E

8 min de lecture

Même s’il n’existe pas de métier idéal pour les personnes hypersensibles, il est indéniable que certaines conditions doivent être réunies au sein d’une structure, d’une activité ou d’un métier pour qu’une personne hypersensible puisse s’épanouir au mieux dans sa vie professionnelle

Je vais te parler de ces conditions dans cet article qui tiennent compte :

  • des besoins fondamentaux des personnes hypersensibles 
  • de leurs forces 
  • de leurs difficultés 
  • de leur grande éthique morale 

Et parce que je comprends l’importance pour toi d’avoir des pistes concrètes de métiers, tu trouveras à la fin de cet article un lien vers un autre article qui recense des catégories de métiers vers lesquelles les personnes hypersensibles tendent à s’orienter et s’épanouir.

Les conditions essentielles à réunir pour choisir son métier ou une structure quand on est hypersensible

> Travailler au sein d'un environnement calme

L’excès de stimulations telles que les bruits, les lumières, et les odeurs représente une source de stress et d’épuisement pour les personnes hypersensibles.

Les espaces ouverts, ou open spaces, constituent souvent le pire environnement pour de nombreuses personnes hypersensibles en raison du niveau élevé de bruit et de l’excès d’activités se déroulant autour d’elles.

Il est donc crucial de s’assurer que l’organisation que l’on souhaite rejoindre puisse proposer un environnement de travail apaisant.

Avant de s’engager dans une nouvelle structure, il est essentiel de s’informer en posant des questions précises lors de l’entretien, telles que :

  • La configuration des espaces de travail : Existe-t-il des open spaces ? Y a-t-il des bureaux individuels fermés ? Dans le cas des bureaux fermés, combien de personnes y travaillent-elles ?
  • La possibilité de visiter les locaux pour évaluer par soi-même les conditions de travail au sein de l’organisation.

Si l’environnement de travail s’avère bruyant, il est recommandé de :

  • Utiliser des bouchons d’oreilles ou un casque anti-bruit.
  • Communiquer avec vos collègues sur votre besoin de calme pour rester concentré, en leur demandant de parler moins fort à proximité de votre espace de travail et/ou de limiter les interruptions.

> Choisir un métier / une structure en phase avec ses valeurs

Il est essentiel pour une personne hypersensible d’intégrer une structure qui partage ses valeurs fondamentales

Cependant, il est regrettable de constater que de nombreuses structures prônent des valeurs qu’elles ne respectent pas et ne mettent pas en pratique… 

J’ai personnellement été confrontée à cette réalité lors de mes expériences professionnelles. La directrice de l’entreprise où je travaillais vantait un ensemble de valeurs admirables et avait un discours très engagé, du moins… sur le papier. 

La réalité était bien différente et cela constituait pour moi un immense problème. Cette discordance entre les valeurs prônées et les actions réelles me révoltait et ne me donnait aucunement l’envie de m’investir au sein d’une telle structure.

Un moyen d’obtenir un aperçu plus authentique de l’entreprise est de discuter avec des personnes qui y ont travaillé ou qui y travaillent encore pour recueillir des témoignages directs sur son environnement et sa culture. Linkedin peut être un excellent outil pour cela ! 

Toutefois, j’ai conscience que cette approche ne garantit pas toujours des résultats fiables, car les perceptions et les expériences peuvent grandement varier d’une personne à l’autre. 

Ce qui peut sembler choquant ou inacceptable pour certains peut être considéré comme “normal” ou au moins tolérable pour d’autres, qui prennent peut-être moins les choses à coeur…

> Choisir un métier créatif / une structure qui valorise la créativité

Opter pour une carrière créative ou intégrer une organisation qui valorise la créativité est crucial pour les personnes hypersensibles reconnues pour leur grande capacité créative.

Il est fondamental pour elles de pouvoir exprimer et mettre en pratique leur créativité dans leur domaine d’activité.

La créativité est à entendre au sens large. 

Contrairement aux idées reçues, la créativité ne se limite pas uniquement aux activités artistiques telles que le dessin, la peinture, l’écriture ou l’invention.  

Être créatif signifie être en mesure de proposer des solutions innovantes et d’avoir des idées qui sont à la fois originales et utiles ou pertinentes. 

La créativité est un processus complexe qui implique de voir le monde sous de nouveaux angles, de faire des connexions inattendues entre des idées et de dépasser les pensées “conventionnelles” ou standards pour créer quelque chose de nouveau.

Elle peut se manifeste dans tous les domaines de la vie et sous de multiples formes. 

> Éviter d'intégrer une structure où règnent pression et compétitivité

Il est conseillé aux personnes hypersensibles d’éviter les structures dans lesquelles règnent la pression et la compétitivité, pour plusieurs raisons : 

  • La pression pour atteindre des objectifs peut augmenter considérablement le stress et l’anxiété, des sentiments vécus intensément par les personnes hypersensibles 
  • Une compétitivité malsaine, qui encourage des comportements tels que le sabotage, la critique excessive, l’humiliation, la dévalorisation ou le dénigrement du travail d’autrui pour en tirer un avantage personnel, est profondément contraire à l’éthique des personnes hypersensibles. Ces dernières privilégient une approche fondée sur l’entraide et le respect mutuel. 
  • La créativité peine à se déployer dans un environnement où règne une pression constante.

Cette condition ne signifie pas qu’il faut intégrer une structure où il n’y a aucune pression ni compétitivité. Je ne sais même pas si ce genre de structure existe véritablement. 

La pression et la compétitivité peuvent d’ailleurs être très appréciées par certaines personnes et source de motivation lorsqu’elles sont “raisonnables” et réalisées dans l’éthique et le respect de l’autre. 

L’important est de discerner ce qui est acceptable pour toi et ce qui ne l’est pas !

> Éviter les secteurs hiérarchisés, conservateurs, rigides.

Là encore, il ne s’agit pas d’une règle générale car certaines personnes hypersensibles vont s’épanouir au sein de ces secteurs et structures. 

Néanmoins, il est aussi vrai qu’une grande majorité de personnes hypersensibles ne supportent pas ces secteurs car : 

  • La présence d’une hiérarchie stricte, typique de certaines administrations ou de l’armée, est un frein à la liberté, à la créativité et à l’autonomie dont ont besoin les personnes hypersensibles pour s’épanouir 
  • Les personnes hypersensibles, enclines à la réflexion profonde et au questionnement, peuvent se sentir étouffées dans des structures résistantes au changement, où remettre en question la norme est souvent mal vu. Il va donc être difficile pour elle de s’épanouir au sein d’une structure qui n’évolue pas, qui ne remet jamais en cause son fonctionnement, qui limite au maximum les changements… 

Personnellement, j’ai effectué quelques mois au sein d’une administration très hiérarchisée, conservatrice et rigide… Cette expérience a été la pire de toutes, au point d’avoir des plaques d’eczéma partout sur le visage. 

Cette structure était mon pire cauchemar et je pense que j’ai été le leur également, du fait de ma tendance à questionner et critiquer des processus qui n’avaient aucun sens. 

Une personne travaillant au sein de mon service m’avait dit “Réfléchir, c’est désobéir” ce qui résume parfaitement l’incompatibilité totale entre ma façon d’être et leur fonctionnement. 

NEEEEEEEXT ! 

Cette expérience a toutefois été le déclic pour réaliser mon introspection et opérer ma reconversion professionnelle. 

Comme quoi, il peut y avoir du positif dans les expériences éprouvantes ! 😂

> Privilégier les structures qui valorisent le bien-être de ses employés et la satisfaction de ses clients

Pour les personnes hypersensibles, il est crucial de faire partie d’une organisation qui valorise le bien-être de ses employés et la satisfaction de ses clients

Dans le cas contraire, un problème d’ordre éthique va se poser et il va être très difficile pour la personne hypersensible de se sentir investie, alignée et épanouie au sein de cette structure. 

Bien qu’il n’y ait aucune règle absolue, il est généralement conseillé d’éviter les entreprises focalisées uniquement sur le profit à tout prix. Celles qui adoptent des pratiques douteuses ou trompeuses, ou qui commercialisent des produits de piètre qualité tout en prétendant le contraire, ne sont pas recommandées. 

À l’opposé, les structures attentives au bien-être de leurs salariés et à la satisfaction de leurs clients sont à favoriser. 

> L'entrepreneuriat peut être la voie "idéale" pour les hypersensibles !

L’entrepreneuriat peut s’imposer comme une voie “idéale” pour les personnes hypersensibles, pour plusieurs raisons : 

  • elle offre l’opportunité d’exercer une activité passionnante 
  • elle accorde une grande liberté, précieuse pour beaucoup
  • elle permet une exploitation pleine et entière de la créativité 
  • elle permet d’exploiter son potentiel sensible 
  • elle donne la possibilité de créer une activité sur-mesure
  • Elle permet de travailler dans un endroit calme et dans lequel on se sent bien

NÉAMOINS (oui, la majuscule est importante pour capter votre attention et lire le message qui suit) 

L’entrepreneuriat, même s’il s’agit d’une voie qui attire de nombreuses personnes hypersensibles et qui semble adaptée à leurs besoins, présente son lot de défis (surtout quand on se lance !) : 

  • l’insécurité financière peut générer énormément de stress 
  • L’absence de structure et de cadre peut être déroutante pour certains, même si personnellement je trouve cela libérateur ! 
  • La solitude et surtout le sentiment de solitude 

Mon conseil pour celles et ceux qui envisagent de se lancer serait, si possible, de démarrer leur activité en parallèle d’un emploi ou durant une période de chômage, afin d’assurer un revenu stable durant la construction de leur projet. 

En ce qui me concerne, pour rien au monde je ne retournerais travailler au sein d’une entreprise. J’ai un besoin viscéral de liberté, de créativité, d’autonomie et d’apprentissage, ce qui rend l’entrepreneuriat parfaitement aligné avec mes aspirations. 

Néanmoins, j’ai rencontré quand même beaucoup de galères et j’ai eu beaucoup de doutes au sujet de mon activité et de sa viabilité.

Aujourd’hui, les doutes se sont dissipés et j’ai réussi à créer une activité qui me ressemble, qui me passionne et qui me permet d’en vivre. 

Et ce que j’aime avec l’entrepreneuriat c’est de pouvoir transmettre chaque jour mes connaissances, mon expérience et mon expertise à d’autres personnes pour les aider et leur éviter de perdre du temps et de l’énergie

Tu es hypersensible, entrepreneure et tu veux vivre de ta passion en générant des revenus décents et réguliers ?

J’accompagne les entrepreneures hypersensibles à développer leur visibilité en ligne et à vivre de leur passion ! 

Plus concrètement, je t’accompagne à : 

  • à développer ton compte Instagram pour créer une communauté engagée 
  • à diffuser un message, ta mission de vie auprès du plus grand nombre de personnes 
  • à vivre de ta passion en t’aidant à générer des revenus décents et réguliers !
 
Si tu veux que je sois ta coach pour les prochains mois, réponds aux questions de ce formulaire et je te recontacterai dans les plus brefs délais 👇🏻
 

Sois le plus précis dans tes réponses, les places sont limitées !

En conclusion, je t’ai présenté les conditions essentielles pour qu’une personne hypersensible puisse s’épanouir dans une structure ou une activité professionnelle. 

 

Bien sûr, ces conditions ne constituent pas une vérité absolue. Choisis celles qui résonnent avec toi et laisse de côté celles qui te semblent inadaptées ! 

 

Comme promis, je vais maintenant partager des catégories et des exemples de métiers dans lesquels les personnes hypersensibles trouvent généralement leur épanouissement.

Pour cela il te suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous pour accéder directement à l’article 👇🏻

J’espère que cet article t’a été utile et a répondu à certaines de tes interrogations. 

Il est vrai que découvrir un métier “idéal” simplifierait grandement les choses et éviterait de nombreuses reconversions et questions existentielles. 

Mais la réalité est que chacun s’épanouit différemment selon le métier, et qu’il n’existe pas de solution unique ou d’”idéal” sans contraintes. 

J’espère que tu trouveras ta voie et le métier dans lequel tu te sentiras épanoui(e). 

Garde espoir et ne renonce jamais à cette quête ❤️

Et toi, dis moi, quelles sont les autres conditions nécessaires pour que tu puisses t’épanouir dans le monde professionnel en tant que personne hypersensible ? 

Dis le moi en commentaire ! 👇🏻

Découvre les 7 problématiques des hypersensibles qui les empêchent de transformer leur sensibilité en force

Dans cet atelier offert, je te partage les 7 problématiques les plus fréquentes des hypersensibles et je t’explique comment les dépasser grâce à un Parcours Introspectif en 7 étapes pour ENFIN comprendre ta sensibilité, l’accepter pleinement et en faire une force dans ta vie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Lettre Sensible

+4500 supersensibles inscrits !

La newsletter qui te fait aimer ton hypersensibilité ♥︎

En m’inscrivant à la newsletter, j’accepte de recevoir des emails et je confirme avoir pris connaissance de la politique de confidentialité.